Quatrième coucou(Le début du cheminement)

De là part une épuration de la maison chaque pièces chaque tiroirs chaque placard y passent.On épure on purifie, on épure on purifie,etc...et ce pendant je vous dirais un bon 2-3 semaines.On commence la méditation. Notre équipe(Mon conjoint et moi) est prête a passer à une autre étape. Après cette épuration on décide de faire chacun une consultation spirituelle avec une dame médium passeur d’âme et enseignante en soins énergétiques.On la rencontre individuellement 1h30 chacun.Elle me parle de mon père en me disant que malgré le fait que je le retienne encore ici il est déjà dans la lumière. Je lui raconte que qu'avant d'aller la voir j'ai fait une régression guidée(YOU TUBE) dans une vie antérieure car je voulais savoir comment j'étais morte(Vous commencez à me connaitre INTENSITÉ).Elle me dit que c'est très dangereux de faire ça toute seule j'aurais pu faire une psychose. Je lui raconte que cela m'a étouffé et que ça goûtait le brûler dans ma bouche.Donc j'en conclut que je suis morte dans un incendie surement en tant que pompier morte en héros(LOL)Gros ÉGO. Elle me dit tu n'est pas morte en pompier mais brûler sur un bûcher ........ Heeeeeeeeeee comme dans sorcière. J'aurais été brûlé car je guérissais avec mes mains.

À la fin de la rencontre elle me donne des devoirs.Soit m'écrire une lettre d'amour et écrire une lettre d'adieu à mon père.Que je dois lire à haute voix et brûler ensuite. Non mais ça se peux tu des niaiseries de mêmes est folle la madame ou quoi je ferai jamais ça. L'égo qui parle encore(hi!hi!hi!). Les jours passent et mon conjoint me demande souvent si j'ai fait mes devoirs et moi de répondre ''NON je ferai jamais ça c'est des conneries.''


Le lâcher prise

Au bout d'une semaine un matin je me réveille avec une envie folle d'écrire.Croyez-le ou non pendant 2 heures ma main n’arrête pas de se faire aller sur mon cahier. Étant une personne assez intense vous vous en souvenez?(LOL). J'ai écrit plus que ce que la dame m'avait recommandé. Une lettre à moi-même, une lettre à tous ceux que j'avais blessés, une lettre à tous ceux qui m'avaient blessés, une lettre à mon égo lui disant que la vraie Danielle reprenait le contrôle et enfin la lettre d'adieu à mon père. Au bout de 2 heures j'ai pris mon cahier et une boite de mouchoirs et je suis descendu au sous-sol à coté du poêle à bois.

J'ai lu, j'ai pleuré et j'ai brûlé chacune de ses lettres.La lettre d'adieu à été la plus difficile a jeter dans le feu.Mais quand je l'ai mis à brûler c'est comme si on m'avait enlevé 100 livres.

Je suis remonté au salon beaucoup plus légère en sentant que le poids que j'avais porté depuis tant d'années avait disparu. C'est à ce moment que j'ai repris mes pinceaux et repris espoir en la vie. C'est aussi là que j'ai arrêter de faire semblant et je me suis permis d’être plutôt que de paraître. J'ai laissé tomber les masques que j'avais enfilé au fil du temps.

À suivre....




14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout